CHATEAU MACQUIN ST-GEORGES ST-EMILION
ACCUEILLE VIGNOBLENOS MILLESIMESVISITE VIRTUELLELOCALISATIONDE LA VIGNE A LA VOILENOS BRIARDSECRIVEZ-NOUS
Le Vignoble

Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares
plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettant de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.

Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel.

Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les vieilles cuves en chêne, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés à Libourne.
Denis Corre-Macquin, propriétaire du Château Macquin
Denis Corre-Macquin, propriétaire du Château Macquin
Denis Corre-Macquin & son briard, Vestale
Denis Corre-Macquin et Vestale, le véritable maître du Château Macquin
Le vignoble du Château Macquin
Le vignoble du Château Macquin
"La Cloche et le le Coq du Château Macquin"
"La Cloche et le le Coq du Château Macquin"
Albert Macquin, le reconstructeur du vignoble saint-émilionnais
Albert Macquin, le grand-père de Denis
Château de Villeceaux
Le Château de Villeceaux
Historique du Château Macquin

François-Albert Macquin, né le 15 juin 1852 au Château de Villeceaux à Jaulnes (Bray sur Seine, en Seine et Marne), est élève au Lycée de Sens. Il fait ensuite des études de droit et en 1873 son service militaire.

Mais fils unique d'André-François Macquin, propriétaire d'un château et d'une exploitation agricole de plus de 100 hectares, il se passionne très tôt pour l'agriculture et s'inscrit donc, dès l'ouverture en 1874 à l'Institut Agronomique de Paris-Grignon. En 1885, il aquiert la propriété de Maisonneuve, composée à l'époque de 22 hectares qui deviendra le Château Macquin en s'agrandissant des 24 hectares issus de la vente du Château Saint-Georges en 1887.

En 1887, il achète Pavie, Puygenestou et ensuite le Château La Serre qu'il regroupe sous le nom de Pavie-Macquin. Il possède alors plus de 80 hectares de vignes et en gère autant dans la région de Saint-Emilion et Pomerol.

En tant qu'agronome, il fait dès 1884 de nombreux voyages d'étude à Montpellier et apprend ainsi la technique du greffage d'un plan français sur une racine américaine pour reconstruire le vignoble détruit par le phylloxera. A Maisonneuve il installe une école de greffage pour enseigner cette technique aux viticulteurs et aux professionnels de la vigne. Il vend en 1888 plus d'un million de greffes. Il restera ainsi pour la postérité comme le reconstructeur du vignoble saint-émilionnais.

Il meurt à Bordeaux le 7 juin 1911, laissant deux petites filles de dix et sept ans qui épouseront les deux frères Antoine et François Corre, petit-fils du négociant libournais Edouard Corre. Les propriétés seront partagées en 1948 : Marie-Louise héritera de Pavie-Macquin et Andrée, mère de Denis, l'actuel propriétaire, du Château Macquin.
     
Denis Corre-Macquin, petit fils d'Albert Macquin
Denis Corre-Macquin, petit fils d'Albert...
Denis Corre-Macquin
...il y a quelque 45 ans !
ACCUEILLE VIGNOBLENOS MILLESIMESVISITE VIRTUELLELOCALISATIONDE LA VIGNE A LA VOILENOS BRIARDSECRIVEZ-NOUS
Denis CORRE-MACQUIN - CHATEAU MACQUIN - F-33570 SAINT-GEORGES DE MONTAGNE - Tél : 00 33 (0)5 57 74 64 66 - Fax : 00 33 (0)5 57 74 55 47
Réalisation : J.M.S. Labusquière